*

Yves Saint Laurent

 

Le 12 février 2010, Jacques Burtin donnait à la Charlotte en l'Isle
(Ile d'Yeu, Paris)
un concert dédié à la mémoire d'Yves Saint Laurent intitulé "LOVE".
Après un récital de kora seule,
il fut rejoint par la saxophoniste Tullia Morand
et ils interprétèrent ensemble une suite de pièces écrites ou improvisées.

 

 

 

Jacques Burtin a également composé une pièce pour kora
en hommage à Yves Saint Laurent :
la pièce "Heureux ceux qui chantent".
C'est sur cette pièce que s'ouvre le coffret "Le Jour des merveilles"
(Bayard Musique, 2009).

 

Voici le commentaire qu'en fait Jacques Burtin
dans le livret du CD :

 

« Heureux ceux qui chantent de tout leur cœur,
dans la droiture de leur cœur »
(Henri Matisse)

Une photographie. Sur le bureau d’Yves Saint Laurent, je découvre des papiers découpés de la main de l’artiste dans le jaune le plus pur : je pense à Matisse, à son bonheur de travailler dans le vif de la couleur, à unir dans un même geste, héritier de toute une vie d’efforts, le plaisir et la louange. Puis je me rappelle l’émotion qu’adolescent j’avais ressentie lorsqu’à l’occasion d’une émission télévisée j’avais entendu le témoignage du grand couturier s’inspirant des œuvres de Mondrian, de Warhol ou de Matisse pour réaliser ses propres créations. En lui je reconnus aussitôt un frère car contrairement à beaucoup d’artistes qui se drapent dans leur superbe et croient pouvoir œuvrer perpétuellement dans la rupture, je me suis toujours nourri de l’œuvre des maîtres : peintres, poètes, sculpteurs, chorégraphes… Nous sommes faits de toutes les influences, c’est-à-dire de tout l’amour qui nous traverse.

 

> retour

 

 

jacquesburtin.com