*

 

Iles

 

Ile d'Yeu

 

C'est dans cette île que Dominique Fournier initia Jacques Burtin à la kora en juin 1986 ;
c'est à elle que le compositeur devait dédier la première pièce qu'il écrivit pour cet instrument :

Ballade de l'Ile d'Yeu

dédié à Marie Françoise et Jean Olivier Héron

3:50 - 1986 - CD "Kora à l'Abbaye du Bec-Hellouin - Le Chant intérieur" (Studio SM)

 

 

Ile Saint-Louis

 

En 2003, Jacques Burtin donna une série de concerts centrés sur les haïkus
(le haïku est un poème classique japonais constitué de trois vers).
Au cours de ces concerts, Jacques Burtin lisait des haïkus
- ainsi que des poèmes de Lorand Gaspar, de Benoît Lardières,
d'Isabelle Nouvel et de Tristan Tzara -
tout en jouant alternativement ou simultanément de la kora, du piano et du sampleur.
Cette série de concerts fut donnée à l'invitation de Sylvie Langlet
au salon de thé de La Charlotte en l'Isle, au coeur de l'île Saint-Louis, à Paris.

En décembre 2006, Jacques Burtin donna une nouvelle série de concerts à la Charlotte en l'Isle :
première partie au piano (trois Gnossiennes de Satie, Oñozez du Padre Donostia),
seconde partie à la kora (One Thousand Sources, Diptyque de la Joie,
Days of Wonder, Momentum).

Le 12 février 2010, Jacques Burtin donna un concert dédié
à la mémoire d'Yves Saint Laurent.
Après un récital de kora seule, il fut rejoint par la saxophoniste Tullia Morand
et ils interprétèrent ensemble une suite de pièces écrites ou improvisées.

 

 

Vous trouverez d'autres enregistrements de ce concert dans la section "Clips".

 

 

Torcello (Venise)

 

Au bout du monde, après avoir marché le long d'un canal bordé d'herbes folles,
parvenir à cette ancienne basilique dont les mosaïques décrivent le Jugement Dernier.
Tout à côté il y a l'hôtel, celui où descendait Hemingway
quand il voulait se reposer de Venise en demeurant à l'ombre de son amour.
S'asseoir à l'une des tables du jardin, à l'ombre de la basilique,
quand le dernier bateau est parti :
écrire cette musique longtemps tue -
Au-delà du fleuve et sous les arbres.

 

Illustration : Pétale recueilli par mes parents
dans les jardins de la maison d'Hemingway
Cuba, mai 2001

 

 

> retour

 

 

jacquesburtin.com